Un romantisme noir – une dark soul contemporaine - un chanteur captivant...

Une silhouette que j’ai du mal à distinguer. Un corps qui se craquelle, comme s’il voulait éclore et une voix implosive. Je n’arrive pas à savoir si c’est un homme ou une femme, car la voix mélange les aspects de ces deux genres. Les paroles me captivent ; je ne les reconnais pas. Ce n’est pas une reprise, c’est une originale, mais je ne l’ai jamais entendue.

Sa voix me frappe, me parle directement, comme si elle s’adressait à mon cœur. Une chanson, puis deux, puis trois et peut-être quatre. La silhouette commence à partir, mais quelqu’un l’interpelle et lui crie “Dis ton nom !”.

Nous sommes le mercredi 18 Janvier 2017 à la Salle Pleyel au 252 rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris et mon cœur s’arrête le temps d’un instant. Je me suis rendue dans cette salle pour le concert d’AaRON (mon groupe français préféré), mais je ne m’attendais pas à être autant captivée par la silhouette en face de moi. Elle répond alors « Adam Naas, avec deux “a”». Je sors immédiatement mon téléphone et regarde sur Spotify ses chansons, mais le réseau passe mal. J’attendrai donc d’être rentrée chez moi pour découvrir le visage du musicien.

Aujourd’hui, c’est avec plaisir que je vous fais découvrir cet artiste que je trouve extraordinaire. Son univers est décrit comme un romantisme noir – une dark soul contemporaine. Moi, ce sont les vibrations et toutes les facettes différentes que l’on retrouve dans sa voix qui me fascinent. Adam Naas a 23 ans et il vient de sortir un nouveau single intitulé Please Come Back To Me que je vous invite à écouter. Avant de le faire, je vous conseille d’écouter son premier single Fading Away qui retransmet vraiment son univers bien part.

 

Tous mes morceaux ne parlent que d’une seule chose : les relations humaines, le sentiment de perte, la nostalgie qui nous assaille. (propos du chanteur recueillis par le magazine Numéro)

 

Pour écouter ses musiques :

Sur spotify :

 

En vidéo :

 

À demain pour d’autres découvertes !

 

7 December 2017