Bonjour bonjour ! Me revoilà avec un article sur mes favoris/coups de cœur de l’année 2016, qui sont plus généralement les produits qui ne m’ont pas quittés en 2016 . Je vous partage un peu de tout, accrochez-vous bien, ça part dans tous les sens 😉

  • En soin beauté : l’argile verte en poudre de chez Catier (oui, il ne m’en reste plus beaucoup). Je le mets dans un petit bocal au sec et c’est idéal pour la conservation. J’aime bien le format poudre d’argile où il faut rajouter soi-même l’eau, même si le format de la préparation en tube est plus pratique, elle permet de créer une dose sur commande et est plus écologique (pas de tube en plastique). Chez Catier, j’adore leur argile rose (peau sensible) et leur argile verte (peau normale).

J’utilise pas mal de baumes à lèvres en tous genres en hiver, car j’ai les lèvres très desséchées avec le froid ! En ce moment, j’utilise le Carmex à la cerise sous format pot et aussi le EOS à la noix de coco 🙂


  • Côté maquillage, j’ai porté plusieurs choses… Tout d’abord, un rouge à lèvres de chez MAC Cosmetics, en teinte Diva. Je cherchais un bordeaux depuis longtemps, et bien qu’il y en ait de très beaux chez Kiko, j’ai craqué sur celui-ci lorsque j’ai vu des soldes éphémères à la boutique de la défense (- 15 % il me semble).

J’ai adoré utiliser cette petite palette de chez Tarte, la tartelette Tease (celle avec 6 fards à paupières). Je prends parfois une seule teinte parfois deux et un coup de mascara, le tour est joué. Sinon j’ai principalement réalisé ce maquillage, e m’aidant également de la chocolate bar avec le fard «caramel».

J’ai également fait appel au superbe mascara de chez Dior, qui est le modèle «ICONIC OVERCURL» que j’utilise depuis plusieurs mois déjà.


  • Côté habits, j’ai choisi mes UGG dont je suis folle. Je les ai achetées l’année dernière, il s’agit du modèle en collaboration avec Swarovski. Il y a plein de petits strass et un nœud sur le côté extérieur de la chaussure qui rend ce modèle magnifique. J’aime beaucoup aussi le fait que cette paire soit grise et du coup, elle se marie facile avec une tenue.

 

 

Je rajouterai également ce petit pyjama que j’adore porter l’hiver (PJ ridicules en forceee). Il fait partie de la collection Simpson de chez Undiz (la réédition, sans le personnage d’Homer qui croque les donuts 😛


En ce qui concerne la coiffure, j’ai souvent fait des «faux chignons» contenus de la longueur de mes cheveux. J’aime bien réaliser cette «coiffure» lorsque je fais du yoga ou que je travaille chez moi. Pour être honnête, ça ne ressemble pas à grand chose, mais c’est pratique.


  • En coup de cœur random, je vous présente mon chien ! Même si j’ai tendance à faire semblant de ne pas l’aimer, il a le droit à de gros bisous sur sa truffe ♡ Cela fait déjà plus de 7 ans qu’il partage ma vie ce doudou !


  • Pour les films, je répondrai sans hésitations Vaïana et La mécanique de l’ombre (dont j’ai eu la chance d’assister à l’avant-première avec l’équipe). Vaïana était vraiment super pour sa réalisation (animation des personnages et textures) et son histoire, je vous le recommande vivement. Il y a beaucoup d’humour et on ne trouve pas de romance à l’eau de rose comme dans certains films d’animation, notamment ceux de Disney. Les personnages sont attachants et plein de relief.

crédit photo : http://club.disneymagie.fr/

La mécanique de l’ombre est un thriller, film à suspens, qui retranscrit l’histoire d’un individu lambda (François Cluzet) qui accepte un travail de dactylographe et se retrouve mêlé à un organisme assez trouble, inquiétant.

Je ne suis pas forcément adepte des thrillers français, qui est pourtant un de mes genres préférés, mais celui-ci était d’une justesse remarquable. Il se démarque par ses plans, qui font de lui un thriller esthétique, mais aussi par son histoire : en laissant tomber le policier pour un individu issu de la masse commune pour le rôle principal. La mécanique de l’ombre est le premier film de Thomas Kruithof avec au casting François Cluzet, Denis Podalydès et Sami Bouajila. Un premier sans tâches, qui vous tient aux tripes et vous laisse en apnée.

crédit photo : emilypeony

  • Enfin pour la musique, je vous laisse avec cet artiste, Adam Naas, un petit trésor que j’ai découvert lors du concert d’AaRON, à la salle Pleyel ce 18 janvier 2017. Je vous recommande d’écouter Fading Away et Go Slow (ma préférée, oh que oui !) que vous pouvez écouter sur Spotify 🙂

crédit photo : Vevo France

PS : le vernis que je porte vient de chez Claire’s. Je ne sais pas s’il est encore vendu car je l’ai acheté il y’a très longtemps. Sinon, il existe le Mint Apple de chez Essie qui est similaire !

 

Et vous qu’avez-vous aimé dernièrement ? 🙂

 

22 January 2017